BIENVENUE

Conseil communal

Le Conseil communal est composé de 5 membres;

Thomas Gerber, Maire
Police communale, sécurité publique, finances     

Chatelain Luc, Vice-Maire  
Ecole, jardin d’enfants, social, autorité tutélaire     

Bögli Patrick, conseiller  
Approvisionnement en eau, eaux usées, déchets, agriculture     

Gerber Daniel, conseiller
Constructions publiques, transports publics

Gerber Mathias, conseiller
Impôts, contrôle des habitants, constructions

Ursula Lauper et Claudia Amstutz
Vérificatrices de comptes

Administration communale

L'administration communale est ouverte tout les lundis après-midi de 16h à 18h ou sur rendez-vous.

Cindy Bögli, secrétaire communale

Nadine Gerber, administratrice des finances

Notre adresse :
Métairie des princes 13
2723 Mont-Tramelan

Par tél. au 032 487 62 53 le lundi de 08h00 à 12h00 et 13h30 à18h00.

Historique

Commune bernoise du district de Courtelary en zone d'habitation dispersé à plus de 1000 m d'altitude. En 1647 la Montagne, 195 habitants en 1726, 169 en 1850, 149 en 1900, 134 en 1950, 116 en 2000 et 116 en 2017. Vers 1570, l'évêque de Bâle autorisa des anabaptistes de l'Emmental à se réfugier dans cette partie de son bailliage d'Erguël. Au début du XVII e s., des familles neuchâteloises fondèrent la communauté des Montagnes de la paroisse de Tramelan, reconnue par l'évêque en 1685. Commune sous le régime français (1798-1814), Mont-Tramelan fut rattaché à Berne en 1815. Au spirituel, Mont-Tramelan a toujours relevé de la paroisse de Tramelan, réformée en 1530. Avec le développement industriel de cette localité, les familles francophones de Mont-Tramelan quittèrent leurs fermes pour aller travailler dans l'horlogerie, l'artisanat et le négoce. En 1897, l'école privée des anabaptistes fut transformée en école publique avec enseignement en allemand. En 1942, Mont-Tramelan fut autorisé à être administré en allemand; cette décision, violant le principe de territorialité des langues, nourrit la question jurassienne. Un nouveau bâtiment scolaire y fut construit en 1953. Mont-Tramelan est membre du Syndicat des eaux des Franches-Montagnes, qui alimente depuis 1938 la majorité des fermes (réservoir des Bises de Cortébert). L'agriculture est toujours la principale occupation de la population. (Source - Dictionnaire historique de la Suisse: http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F268.php)

Galerie photos

La commune en images...


Quelques photos de l'inauguration des routes du 27 octobre 2017.